18 - Bien loin d'arrêter le point mousse.

Affichages : 597

Le Cher  - Article paru en février 2017
Bien loin d'arrêter le point mousse.

 par Odile Lucas

A deux reprises, en décembre dernier, la délégation du Cher a été mise à l'honneur par deux quotidiens régionaux, l’Écho du Berry et le Berry Républicain.
Odile Lucas, en sa qualité de déléguée depuis septembre 2015, (elle avait pris alors le relais de sa maman, Monique Colliot) a su mettre en valeur les actions qu'elle mène aux côtés d'une quinzaine de tricoteuses dans le département. La plupart tricotent chez elles selon leur envie. Parmi elles, il y a Marie-Laure, Hélène, Jocelyne... et toutes les autres. Odile Lucas a choisi de les réunir,eux fois par an, pour récupérer leurs ouvrages. C'est dans le petit local, au premier étage de l'ancienne école maternelle de Sancoins que sont entreposés, dans des cartons bien rangés, tous les lainages. C'est aussi l'endroit où Odile passe quelques-uns de ses week-ends à préparer les trousseaux qu'elle distribue aux Restos du Cœur de Saint-Amand Montrond, au centre hospitalier Jacques Cœur de Bourges ou à la P.M.I et à l’Épicerie Solidaire de Bourges également. Odile qui est encore en activité, (elle est employée dans un cabinet d'expertise comptable) aime tricoter et, quand on lui parle de l'avenir, elle assure qu'elle sera là tant qu'il y aura besoin. Elle et les tricoteuses de Sancoins sont bien loin d'arrêter le point mousse.